Le point de vue du malentendant

NOTES

Nous vous proposons ci-dessous les attentes du malentendant.

1. Deux exigences d'audition
- entendre = recevoir un signal très fortement amplifié
- comprendre = recevoir distinctement un signal très pur

2. Trois types de malentendant
- le malentendant disposant d'une prothèse "M" (micro) + "T" (bobine)
reçoit sur "T" le signal de la bobine à induction magnétique
- le malentendant appareillé sans la fonction "T" nécessite une sonorisation
intelligible (HP/combiné/casque)
- le malentendant non appareillé dépendant lui aussi de la sonorisation HP

3. Deux situations de sonorisation
- le dialogue efficace dans une sphère de discrétion :
portier d'entrée, comptoir d'accueil, guichet vitré, box de conseil
- la couverture homogène d'un espace d'écoute
salle de spectacle, de cinéma, de réunion, de conseil municipal

4. Six conséquences techniques
- le volume très amplifié est généré par la BIM boucle à induction magnétique
- la pureté du signal impose les micros directionnels
- la présence d'une BIM doit être signalée par le pictogramme
- l'intelligibilité pour les non "T" nécessite une sonorisation soigneuse
- les salles reçoivent un système périphérique : boucle - transfo induct - ampli - sources
- les portiers, comptoirs d'accueil, guichets vitrés et boxes de conseil reçoivent des kits mini BIM

La gamme inductophone Toptronic couvre les différentes applications.