Le point de vue du prescripteur

NOTES

Dans notre suite d'informations relatives aux boucles malentendants,
voici quelques préoccupations des prescripteurs :

1. Se conformer à la réglementation PMR-ERP
- définir les points de contact audio : individuels, collectifs
- fixer les exigences : profondeur de champ, puissance du rayonnement (0,1 Wm²), interactions
- envisager tous les handicaps : hauteur des postes, vidéo, boucles, messages vocaux et lumineux.

2. Prendre en compte tous les malentendants
- proposer une réponse "boucle T" et haut-parleur / combiné pour les « non T »
- décrire le système sonore complet en partant de la prise de son

3. Répondre au maître d'ouvrage
- couvrir efficacement l'espace choisi et lui seul
- intégrer BIM et mini BIM en neuf et en rénovation
- privilégier les solutions passives sans entretien
- définir la signalétique et son emplacement
- sensibiliser les agents à l'usage des micros directionnels

4. Préconiser la solution bien adaptée
Les solutions intégrées :
- inductophone d'interphonie : portiers, ascenseurs, refuges handicapés
- inductophone de comptoir et de guichet vitré
- boucle induct de salle de spectacle cascadée sur la sonorisation
- BIM de salle de conseil branchée sur la régie de conférence
- BIM de salle de réunion avec micro filaire / pupitre ou HF et haut-parleur

Les solutions mobiles :
- BIM nomade en valise pour 30 à 50 personnes (micro HF ou filaire)
- mallette mini BIM de l'enseignant pour 4 à 8 élèves (micro HF ou filaire)
- flight case BIM pour salles équipées boucles précâblées sur transfo à induction

Toptronic participe à la formulation de vos besoins.